Le menu-enfant : une étonnante déception en France, pays des gourmets

restau - francaise

« Steak haché frites, s’il-te-plaît. »

Un enfant de trois ans sait déjà dire qu’il veut commander un steak haché frites avant même que sa maman n’ait eu le temps de jeter un coup d’œil au menu.

Les petits français savent très bien se comporter au restaurant, ça, tout le monde le sait. Mais les petits anges sont malheureusement trop rarement pris en compte dans l’élaboration du menu.

C’est quand même surprenant, que dans un pays gourmet comme la France on serve aux enfants des plats aussi médiocres. En plus du steak haché frites, le menu-enfant comporte souvent les plats suivants :

  • pâtes au beurre
  • pâtes avec du jambon blanc
  • poisson pané frites
  • nuggets frites

Bien sûr, les enfants adorent ces plats, qui sont d’après eux « des plats nourrissants trois étoiles » que papa ou maman veulent bien préparer seulement dans des situations exceptionnelles à la maison.

Mais pourquoi, ô pourquoi, on me sert un excellent poisson frais aux légumes, quand on sert ce genre de mauvaise nourriture aux enfants ? C’est quelque chose que je ne suis pas encore parvenue à comprendre en quatre ans. Personne n’a encore organisé de manifestation contre cela ? Ni même une grève ?

Bon, à dire vrai, je dois bien avouer que j’avais commencé à m’habituer à ce petit défaut, jusqu’à ce que nous partions en Estonie pour nos vacances d’été. Au-delà du fait que dans quasiment chaque restaurant de Pärnu (petite ville côtière estonienne) il y avait à disposition un coin jeux ou des feuilles pour dessiner, les menus pour enfants étaient particulièrement alléchants. Pour les petits, à la place des frites, il y avait de la purée de pommes de terre ou de carottes et à la place des steak hachés, du poisson frais ou un filet de poulet. Dans un restaurant, on proposait même aux enfants un délicieux entrée: des légumes frais accompagnés de petites sauces. Ce genre de chose est donc possible !

Un bon moyen d’éviter les menu-enfants en France, c’est bien entendu de commander un plat pour adulte que l’on partagera en deux pour les enfants. C’est d’ailleurs ce que nous essayons souvent de faire, mais malheureusement cela marche rarement. Notre progéniture a bien sûr déjà eu le temps, durant ces quatre années, d’apprendre que chaque cuisine, d’un restaurant à l’autre, propose toujours un steak haché-frites.

Mamaaaan ! S’il-te-plaît ! 

lundi en francais

Leave a Reply

Your email address will not be published.